Le Brexit, ou comment désespérer Boboland

J’admets avoir été surpris par le Brexit. D’un naturel plutôt optimiste, l’eurosceptique que je suis a poussé le scepticisme jusqu’à douter de l’issue du vote. C’est donc avec un plaisir tempéré par l’incrédulité que j’ai accueilli le résultat. Un cycle a pris fin, un nouveau va débuter. La démonstration que le changement existe au-delà des […]